Accueil > Valorisation et traitement > Fiches déchets > Déchets dangereux > Solvants usés > Définition

Définition 



Un solvant est un liquide capable de dissoudre un autre liquide, un solide ou un gaz. Les solvants sont employés pour le nettoyage et la dilution en majorité dans l’industrie (chimie, pharmacie, mécanique, imprimerie, fabrication et utilisation de caoutchouc…).

Ils sont également présents, en quantités dispersées, dans l’artisanat (carrosserie, mécanique, vernisseurs, pressings…), dans les laboratoires de recherche ou d’enseignement et jusque chez les particuliers (produits de nettoyage, détachants…).

On distingue deux catégories de solvants :

  • les solvants halogénés qui sont essentiellement des produits chlorés (trichloréthylène, perchloréthylène, dichlorométhane…)
  • les solvants non-halogénés (le toluène, l’acétone, le white spirit, les éthers…)

S’ils sont rejetés dans le milieu naturel, les solvants sont susceptibles de polluer l’air, l’eau, le sol. L’application de certains solvants est à l’origine de formation de Composés Organiques Volatils (COV) qui contribuent à la formation d’oxydants photochimiques tels que l’ozone.
En cas de manipulation, un produit usé requière les mêmes précautions qu’un produit neuf (masque, gants).

Exemples de solvants :
Les solvants, les plus couramment rencontrés, sont :

  • les solvants pétroliers : white-spirit, toluène, xylène… qui sont des solvants non halogénés,
  • les solvants chlorés : trichloroéthylène, perchloroéthylène, trichloroéthane, dichlorométhane… qui sont des solvants halogénés et peu biodégradables,
  • les solvants oxygénés : acétone, éthers…
  • les solvants d’origine végétale : terpènes (térébenthine) et limonènes (distillat d’agrumes), solvants moins dangereux pour l’environnement.

Fiches en lien avec les solvants :

Partenaires