Valorisation et traitement
Emballages Vides de Produits Phytosanitaires (EVPP)

Emballages Vides de Produits Phytosanitaires (EVPP)

Définition

Il s’agit des conditionnements vides résultant de la vidange totale des produits phytosanitaires qu’ils contenaient. Les Emballages Vides de Produits Phytosanitaires (EVPP) sont répartis dans 4 catégories :

Ces déchets se retrouvent :

Ayant contenu des substances toxiques, ces déchets d’emballages sont considérés comme des déchets dangereux et doivent emprunter des filières d’élimination appropriées. Les emballages non vidés sont considérés comme des PPNU.

Exemples de films plastiques agricoles usagés :
Bidons, sacs en papier, cartons, fûts, containers ayant contenu des produits phytosanitaires.

Fiches en lien avec les films plastiques agricoles usagés :

Quelques chiffres

En 2008, le taux de collecte des EVPP était de 64%. 4950 tonnes d’EVPP ont ainsi été collectées au niveau national.

Durant les 6 campagnes de collectes effectuaient entre 2003 et 2009, 2172t d’EVPP ont été collectées en Picardie, ce qui représente en moyenne 362t d’EVPP par an.

(Source ADIVALOR)

Cadre réglementaire

Les EVPP sont considérés comme déchets dangereux car ce sont des emballages ayant contenus des substances dangereuses.
Le Code de l’Environnement fixe :

Les EVPP ne doivent en aucun cas être abandonnés dans la nature ou enfouis.

Dans sa partie relative à l’eau, le Code de l’Environnement interdit le déversement de toute substance toxique dans un milieu aquatique.

La pratique du triple rinçage des EVPP permettant de les classer en déchets non dangereux est interdite par la décision communautaire du 3 mai 2000.

Codes possibles de ces déchets selon l’annexe II de l’article R.541-8 du code de l’environnement

15 01 10* emballages contenant des résidus de substances dangereuses ou contaminés par de tels résidus

(* : Déchets dangereux)

Codes déchets (annexe II)

Quelles solutions pour les EVPP ?

Prévention / Réduction

Pour réduire la production d’EVPP, il faut adapter les produits de phytosanitaires achetés aux besoins, réduire l’utilisation d’intrants de synthèse et opter pour des emballages qui se vident et se rincent bien de manière à utiliser la totalité du produit.

Gestion

Il faut stocker séparément les EVPP en fonction de leur catégorie (bidons, fûts, sacs…).
Les petits bidons plastiques doivent être vidés, rincés trois fois, égouttés et mis en sache. Leurs bouchons et opercules doivent être mis dans les saches réservées au carton et papier.
Les grands bidons plastiques doivent être vidés, refermés avec leur bouchon et les parois extérieurs rincées.
Les autres emballages papier, carton et plastique doivent être vidés, aplatis et pliés avant d’être mis dans les saches qui leurs sont réservées.

Une fois bien vidés, rincés et séchés, les EVPP doivent être stockés séparément des autres déchets de l’exploitation agricole dans des conteneurs ou des big bags étanches dans l’attente de la collecte. Le rinçage n’est pas toujours possible, il faut se référer à l’étiquette du fabricant. Dans le cas où il est possible, les eaux de rinçage des EVPP ne doivent en aucun cas être rejetées dans les réseaux d’assainissement, les fossés, les mares ou tout autre milieu naturel. Elles doivent être réinjectées dans la cuve du pulvérisateur.
Lors de ces opérations, il est recommandé aux utilisateurs de porter des équipements de protection individuelle.

Les EVPP doivent être stockés dans les mêmes conditions que les produits neufs, le local doit être fermé, ventilé, aéré, à sol cimenté et sur rétention.

Collecte

La collecte des EVPP peut être effectuée en participant aux opérations ponctuelles, généralement organisées par la profession agricole, ou en faisant appel à un collecteur spécialisé, ou en négociant leur reprise avec le fournisseur (Voir les sites de collecte des EVPP sur ADIVALOR).

Les particuliers peuvent déposer leurs EVPP en déchèterie.

Traitement

Les EVPP peuvent suivre deux filières de valorisation :

Voir la fiche Emballage souillés.

Transport

Les agriculteurs doivent recevoir une attestation de dépôt des EVPP par le collecteur de déchets.
Tout envoi d’EVPP en installation de traitement engage à l’émission d’un bordereau de suivi des déchets dangereux (BSDD).

PDF - 45.8 ko
BSDD

et

PDF - 49.8 ko
Notice explicative


Le transport est soumis au règlement ADR des matières dangereuses si les quantités sont supérieures à 1 tonne de produits ou les volumes en bidon supérieurs à 20litres. En deçà, le transport peut se faire par un véhicule classique ou un engin agricole.

Interdictions

Les emballages vides de produits phytosanitaires ne doivent pas être abandonnés, ni jetés dans les ordures ménagères, ni être enfouis ou brûlés à l’air libre.

Sites Internet

Bibliographie

Prestataires et acteurs : Emballages Vides de Produits Phytosanitaires

SoapFault exception: [HTTP] Could not connect to host in /home/web/www.dechets.picardie.fr/ecrire/public/evaluer_page.php(56) : eval()'d code:153 Stack trace: #0 [internal function]: SoapClient->__doRequest('__call('liste_entrepris...', Array) #2 /home/web/www.dechets.picardie.fr/ecrire/public/evaluer_page.php(56): eval() #3 /home/web/www.dechets.picardie.fr/ecrire/public.php(142): include('/home/web/www.d...') #4 /home/web/www.dechets.picardie.fr/spip.php(24): include('/home/web/www.d...') #5 {main}
Ce document provient du site Prévention, valorisation et traitement des déchets - Région Picardie