Accueil > Valorisation et traitement > Fiches déchets > Déchets dangereux > Sables de fonderies

Sables de fonderies




Définition

L’industrie de la fonderie utilise, entre autres, pour les coulées de pièces, des moules et des noyaux en sables.

On rencontre deux types de procédés :

  • les sables à liants minéraux naturels, essentiellement sables à vert où le liant est de la bentonite (argile) à environ 10 %,
  • les sables à liants organiques de synthèse, où le liant peut être une résine du type phénolique, furanique, polyuréthane, époxy…

Pour la première catégorie, l’élimination des sables n’induit pas de risques de pollution pour l’environnement, sauf s’ils contiennent des résidus de la coulée.
En revanche, pour les sables à liants organiques, il convient de distinguer :

  • les sables brûlés ayant subi la coulée du métal en fusion (1 400° C) ; le choc thermique détruit en grande partie les liants organiques de synthèse,
  • les sables non brûlés n’ayant pas subi la coulée, et donc pollués par les liants de synthèse ; il s’agit des pertes et rebuts des moules et noyaux, des sables issus du nettoyage de l’outil de production, ainsi que des excès de sables préparés.

Exemples de sables de fonderie :
Sables de fonderies, moules et noyaux de fonderies, sables à liants organiques, sables à liants minéraux…

Quelques chiffres

Le gisement global de sables de fonderies a été estimé à 800 000 tonnes par an, dont seulement 50 000 tonnes sont valorisées. (Source Fédération Nationale des Travaux Publics, Novembre 2001)

En Picardie, la principale fonderie produit environ 14 500t de déchets par an.
Les procédés thermiques (fonderies et métallurgies) produisent environ 18 200 t de boues et de pâtes par an.
(Source PREDD, Plan Régional d’Elimination des Déchets Dangereux de Picardie-Novembre 2009)

Cadre réglementaire

Les conditions d’élimination des sables de fonderies contenant des liants organiques de synthèse sont régies par l’arrêté ministériel du 16 juillet 1991 et sa circulaire d’application du même jour. Cet arrêté a été modifié par l’arrêté ministériel du 31 décembre 2004 relatif aux installations de stockage de déchets industriels inertes provenant d’une installation classée, il abroge les prescriptions relatives aux décharges de sables de fonderie à très basse teneur en phénols.
Il prévoit que l’élimination en décharge de ces sables doit se faire dans un site réglementé au titre de la législation sur les installations classées pour la protection de l’environnement.
L’arrêté du 16 juillet 1991 prévoit par ailleurs la valorisation de ces sables de fonderies, sous réserve de respecter un certain nombre de conditions.

L’arrêté du 30 décembre 2002 relatif au stockage des déchets dangereux, prévoit que les déchets ne seront admis en centre de stockage de déchets dangereux que s’ils ont été au préalable stabilisés.
Cet arrêté présente des difficultés d’interprétation pour les sables phénolés ayant subi la coulée mais dont les teneurs en phénols sont encore importantes du fait des caractéristiques dimensionnelles de certains moules.

Codes possibles de ces déchets selon l’annexe II de l’article R.541-8 du code de l’environnement

10 09 Déchets de fonderie de métaux ferreux :
10 09 03 laitiers de four de fonderie
10 09 05* noyaux et moules de fonderie n’ayant pas subi la coulée contenant des substances dangereuses
10 09 06 noyaux et moules de fonderie n’ayant pas subi la coulée autres que ceux visés à la rubrique 10 09 05
10 09 07* noyaux et moules de fonderie ayant subi la coulée contenant des substances dangereuses
10 09 08 noyaux et moules de fonderie ayant subi la coulée autres que ceux visés à la rubrique 10 09 07
10 09 09* poussières de filtration des fumées contenant des substances dangereuses
10 09 10 poussières de filtration des fumées autres que celles visées à la rubrique 10 09 09
10 09 11* autres fines contenant des substances dangereuses
10 09 12 autres fines non visées à la rubrique 10 09 11
10 09 13* déchets de liants contenant des substances dangereuses
10 09 14 déchets de liants autres que ceux visés à la rubrique 10 09 13
10 09 15* révélateur de criques usagé contenant des substances dangereuses
10 09 16 révélateur de criques usagé autre que celui visé à la rubrique 10 09 15
10 10 Déchets de fonderie de métaux non ferreux :
10 10 03 laitiers de four de fonderie
10 10 05* noyaux et moules de fonderie n’ayant pas subi la coulée contenant des substances dangereuses
10 10 06 noyaux et moules de fonderie n’ayant pas subi la coulée autres que ceux visés à la rubrique 10 10 05
10 10 07* noyaux et moules de fonderie ayant subi la coulée contenant des substances dangereuses
10 10 08 noyaux et moules de fonderie ayant subi la coulée autres que ceux visés à la rubrique 10 10 07
10 10 09* poussières de filtration des fumées contenant des substances dangereuses
10 10 10 poussières de filtration des fumées autres que celles visées à la rubrique 10 10 09
10 10 11* autres fines contenant des substances dangereuses
10 10 12 autres fines non visées à la rubrique 10 10 11
10 10 13* déchets de liants contenant des substances dangereuses
10 10 14 déchets de liants autres que ceux visés à la rubrique 10 10 13
10 10 15* révélateur de criques usagé contenant des substances dangereuses
10 10 16 révélateur de criques usagé autre que celui visé à la rubrique 10 10 15

(* : Déchets dangereux)

Codes déchets (annexe II)

Quelles solutions pour les sables de fonderie ?

Prévention / Réduction

Il faut optimiser le process de manière à réduire la production de pertes ou de rebuts des moules et noyaux.
Il faut favoriser le recyclage in situ pour les sables de fonderies à liants minéraux.

Gestion dans l’entreprise

Lors de leur stockage sur le site de la fonderie en attente d’élimination, ces sables sont entreposés sur un sol imperméable et à l’abri des eaux pluviales et de ruissellement.

Collecte

La collecte doit être réalisée par une entreprise spécialisée. Le détenteur doit tenir un registre spécifiant la date de départ des déchets, la nature et la destination des sables et leur volume (ou leur poids).

Traitement

Valorisation
La valorisation représente 20% des déchets de sables (+ 30% en centre de stockage + 50% en stockage interne).
La majeure partie des sables de fonderies à liants minéraux est recyclée in situ, directement sur le lieu de production des sables usés.
Les sables usés à liants organiques peuvent suivre quatre voies de valorisation :
- La régénération mécanique consiste à séparer les résines enrobant les grains (opérations de dégangage et de désenrobage) par frottement des grains les uns contre les autres ou par projection contre une surface dure.
Les déchets à base de résine issus de cette opération sont éliminés de la même façon que les sables non brûlés.
- La régénération thermique permet de détruire la résine par passage dans des équipements chauffés au gaz ou à l’électricité.
- La régénération par voie bactériologique permet de réduire le taux de phénols des sables.
- La valorisation en l’état des sables de fonderies contenant des liants organiques de synthèse est prévue dans l’arrêté du 16 juillet 1991. Trois possibilités y sont décrites, elles nécessitent toutes un test de lixiviation :

  • utilisation en tant que remblais routiers (taux de phénols < 1 mg/kg de sable rapporté à la matière sèche),
  • utilisation dans la fabrication de produits à base de liants hydrauliques (graves, parpaings…) (taux de phénols < 5 mg/kg),
  • valorisation dans des procédés aptes à détruire des liants organiques et cela, quelle que soit la teneur des sables en phénols : fabrication de tuiles, briques, ciment… sous réserve que les installations soient autorisées au titre de la législation sur les installations classées.

Stockage
En fonction de l’état des sables, de leur taux de phénols et du test de lixiviation, le stockage est régi soit par l’arrêté du 16 juillet 1991, soit par la réglementation générale sur le stockage. Leurs prescriptions s’appliquent que le stockage soit connexe à l’installation de fonderie ou collectif.

Le choix du centre de stockage, après stabilisation, est conditionné par l’état des sables (brûlés ou non) et de leur teneur en phénols :
- sables non brûlés et déchets provenant du dégangage et du désenrobage :

  • centre de stockage de déchets dangereux si le taux de phénols est > 50 mg/kg de sable rapporté à la matière sèche,
  • centre de stockage de déchets non dangereux si le taux de phénols est < 50 mg/kg,

- sables brûlés issus du noyautage et sables brûlés non retenus au tamisage :

  • centre de stockage de déchets non dangereux si le taux de phénols est < 50 mg/kg,
  • centre de stockage de déchets industriels inertes provenant d’une installation classé dont le taux de phénols est < 1 mg/kg de matière sèche.

Pour les fonderies de plomb, tous les sables doivent être éliminés en installation de stockage de déchets dangereux éventuellement après stabilisation.

Transport

Dans le cas où ces déchets sont considérés comme dangereux, un bordereau de suivi des déchets dangereux (BSDD) doit être émis.

PDF - 45.8 ko
BSDD

et

PDF - 49.8 ko
Notice explicative


Le transporteur doit être détenteur d’un récépissé de déclaration de transport par route de déchets, sauf si le transporteur est l’installation classée pour la protection de l’environnement productrice du déchet transporté.

Interdictions

Ne pas abandonner les sables de fonderie dans le milieu naturel.

Sites Internet

Prestataires et acteurs : Sables de fonderies

Prestataires picards

Département : 02
DUCAMP - 02100 SAINT QUENTIN

Département : 60
CHIMIREC VALRECOISE - 60130 Saint Just en Chaussée
CHIMIREC VALRECOISE - 60130 SAINT JUST EN CHAUSSEE
ECOVALOR - 60700 Pont Saint Maxence
HUTTENES-ALBERTUS FRANCE - 60723 PONT SAINTE MAXENCE Cedex

Département : 80
ETS SERGEANT PAUL - 80000 Amiens
VIDAM - 80100 ABBEVILLE
VIDAM - 80100 ABBEVILLE
VIDAM - 80048 AMIENS CEDEX 1
VIDAM SAS - 80048 AMIENS CEDEX 1
VIDAM SAS - 80048 Amiens Cedex 1

Prestataires dans les autres départements

Département : 51
GSM - 51100 REIMS

Département : 59
HECKETT MULTISERV FRANCE SA - 59760 GRANDE-SYNTHE

Département : 62
HOLCIM France S.A.S. - DANNES - 62187 DANNES
HOLCIM France S.A.S. - LUMBRES - 62380 Lumbres

Département : 76
IKOS ENVIRONNEMENT - BIOSSOL - 76340 BLANGY-SUR-BRESLE

Département : 95
VIDAM - 95310 SAINT OUEN L\'AUMÔNE


Répertoriez votre entreprise
Partenaires