Accueil > Valorisation et traitement > Fiches déchets > Déchets banals (déchets ménagers et assimilés) > Déchets de métaux ferreux, non ferreux et précieux

Déchets de métaux ferreux, non ferreux et précieux




Définition

Les métaux ferreux et/ou ferrailles sont d’une part des déchets de fabrication qui apparaissent entre le stade du métal liquide et la consommation du produit industriel final ou d’autre part des objets métalliques en fin de vie mis au rebut.

Quatre catégories sont à distinguer :

  • les chutes ou rebuts de fabrication propres à la sidérurgie (ferrailles de qualité) qui sont intégralement recyclées au sein même de l’usine qui les a produites,
  • les chutes des usines de transformation (de nature et de qualité très variables) qui transitent généralement par le négoce de la ferraille,
  • la ferraille de récupération, elle comprend toute la fonte et l’acier mis au rebut, ou démolis (épaves automobiles, matériel ferroviaire, démolition de charpentes métalliques, vieilles machines industrielles, équipement agricole réformé, électroménager hors d’usage,...), la qualité de cette ferraille est très variable et dépend des utilisations antérieures,
  • le fer de réemploi, récupéré lors des démolitions d’ouvrages métalliques, des démontages d’usines, de ponts, de charpentes, de voies ferrées, de machines, de gros engins,...

Les métaux non ferreux comprennent tous les métaux à l’exception du fer à l’état pur ou faiblement allié (moins de 10 %) : cuivre, aluminium, plomb, zinc, ...

On distingue pour chaque catégorie de métal trois types de matières recyclables :

  • les chutes neuves de fabrication produites par les industries de la transformation,
  • les matériels usagés mis au rebut,
  • les composés métalliques destinés à être traités pour en extraire le métal contenu,
  • les contenants et emballages divers (canettes...).

Les métaux précieux proviennent de la bijouterie, de l’industrie ou des produits domestiques en fin de vie, il s’agit de l’or, de l’argent, du platine et du palladium... Ils sont issus des imprimeries, des industries de photogravure, des industries et laboratoires photographiques et cinématographiques, de la radiologie médicale, des bijouteries, de l’industrie de traitement de surface, du matériel électronique…(ou faire un cas particuliers sur les métaux précieux).

Les principales activités produisant des déchets métalliques sont les suivantes (Source ADEME) :

Activité Type de déchet généré
Sidérurgie Chutes propres de la sidérurgie : il s’agit de ferrailles de qualité, dont les caractéristiques sont exactement connues et qui représentent donc pour l’aciériste une matière première de choix.
Incinération des ordures ménagères Résidus métalliques d’incinération : les unités d’incinération des ordures ménagères s’équipent de plus en plus de systèmes magnétiques de déferrage des mâchefers permettant, après combustion, d’isoler et de récupérer les boîtes de conserve et autres ferrailles.
Les usines de transformation de produits sidérurgiques ou éléments de fonderie Déchets ferreux de qualité très inégale : les sidérurgistes se sont adaptés à la présence de zinc ou d’étain apparue sur les chutes de ferrailles en raison des traitements de surface utilisés : le zinc est récupéré dans les installations de traitement des fumées et l’étain reste allié à l’acier.
Gestion des déchets Objets métalliques issus des mises au rebut ou des démolitions : épaves automobiles, matériel ferroviaire, éléments de charpentes métalliques, ferrailles navales, appareils électroménagers hors d’usage, emballages ménagers…. La qualité de cette ferraille est très variable du fait de la variété de ces usages.
Industrie mécanique et artisan industriel Copeaux métalliques issus des processus d’usinage : ils sont généralement imprégnés d’huile de coupe (à l’exclusion des copeaux issus du matriçage).
Bâtiment, construction Métaux issus de la démolition : les phases de démolition sont généralement précédées d’une phase de dépose lors de laquelle les principaux éléments métalliques sont extraits du bâtiment.
Tout secteur d’activité Fûts métalliques : de nombreux produits liquides ou pulvérulents sont conditionnés dans des fûts de 5L à 200L. Les produits contenus peuvent être dangereux (huiles, graisses, solvants…) ou d’une autre nature, notamment alimentaires (colorants, poudres alimentaires, sucre, huile alimentaire).
Traitement de surface Bains de traitement de surface contenant des métaux précieux (argent)
Imprimeries, photogravure, photographie, cinématographie, radiologie médicale, bijouteries, matériel électronique Métaux précieux
Exemple : les sels d’argent contenus dans les films et bains photographiques contiennent des métaux précieux

Fiches en lien avec les déchets ferreux et non ferreux :

Quelques chiffres

En 2009, le gisement de ferrailles était de 12,1 million de tonnes et celui de métaux non ferreux de 1,68 million de tonnes en France.
(Source FEDEREC, Fédération des Entreprises de Recyclage)

Le taux de recyclage atteint 100% pour les ferrailles neuves (de la sidérurgie et des usines de la transformation) et 70 % pour les ferrailles issues des produits en fin de vie. Ce dernier taux varie selon les origines, par exemple : 40 % pour les emballages, produits dispersés et plus difficiles à collecter et 95% pour les automobiles. (Source ADEME)

Une tonne d’acier recyclé permet l’économie d’1,5 tonne de minerai et de 400 kg de coke.

La fabrication d’aluminium avec de la matière recyclée permet une économie de 90% d‘énergie par rapport à la fabrication à partir de matière première (Source Annuaire des produits recyclés, édition ADEME, AMF, MATE, Cercle National du Recyclage)

En Picardie, 7,7kg/hab/an de ferrailles sont collectées et le gisement de métaux industriels a été estimé à 97 026 tonnes. (Source Inventaire des Déchets Ménagers et Assimilés de 2008 en Picardie, ADEME)

Cadre réglementaire

Les déchets de métaux ferreux et non ferreux ne sont pas soumis à une réglementation spécifique et dépendent de la réglementation générale sur les déchets. Si les résidus de métaux contiennent des métaux lourds (plomb, cadmium…), ils sont classés comme déchets dangereux et doivent être traités comme tels.
Quant aux déchets de métaux précieux, ils appartiennent tous à la classe des déchets dangereux.

Les dépôts de métaux sont soumis à la réglementation du code de l’environnement sur les installations classées pour la protection de l’environnement sous la rubrique 286 et à la circulaire ministérielle du 10 octobre 1974, relative aux dépôts et activités de récupération de déchets de métaux ferreux et non ferreux.

Les emballages métalliques sont soumis à une réglementation spécifique figurant aux articles suivants du Code de l’Environnement :
- Aux articles R. 543-66 à R. 543-74 pour les déchets d’emballages dont les détenteurs finaux ne sont pas les ménages imposant la valorisation des déchets d’emballages ;
- Aux articles R. 543-53 à R. 543-65 pour les déchets d’emballages dont les détenteurs finaux sont les ménages, ils s’appuient sur la responsabilité élargie du producteur en rendant obligatoire la contribution à l’élimination des déchets d’emballage par les producteurs. Trois possibilités sont offertes à ces industriels :

  • mettre en place un dispositif de consignation de leurs emballages ;
  • organiser eux-mêmes la reprise de leurs emballages en vue de leur valorisation,
  • transférer leurs responsabilités à des organismes agréés par les pouvoirs publics.

- A l’article R. 541-14 qui fixe des objectifs minimaux de recyclage de 50% en poids pour les métaux.
Les articles R.543-42 à R.543-52 précisent les exigences de prise en compte de l’environnement dans la fabrication de l’emballage.
Les seuls modes de valorisation autorisés sont la réutilisation, la valorisation matière, la valorisation énergétique. L’envoi direct en décharge, l’incinération sans récupération d’énergie tout comme le brûlage à l’air libre sont interdits.

Pour les résidus de métaux ferreux et non ferreux issus des véhicules hors d’usage, des déchets d’équipements électriques et électroniques ou des piles, batteries et accumulateurs, des réglementations spécifiques existent (se référer aux fiches correspondantes).

Codes possibles de ces déchets selon l’annexe II de l’article R.541-8 du code de l’environnement

12 01 01 limaille et chutes de métaux ferreux
12 01 02 fines et poussières de métaux ferreux
12 01 03 limaille et chutes de métaux non ferreux
12 01 04 fines et poussières de métaux non ferreux
15 01 04 emballages métalliques
16 01 Véhicules hors d’usage de différents moyens de transport (y compris machines tous terrains) et déchets provenant du démontage de véhicules hors d’usage et de l’entretien de véhicules (sauf chapitres 13, 14 et sections 16 06 et 16 08) :
16 01 17 métaux ferreux
16 01 18 métaux non ferreux
17 04 Métaux (y compris leurs alliages) :
17 04 01 cuivre, bronze, laiton
17 04 02 aluminium
17 04 03 plomb
17 04 04 zinc
17 04 05 fer et acier
17 04 06 étain
17 04 07 métaux en mélange
17 04 09* déchets métalliques contaminés par des substances dangereuses
19 10 Déchets provenant du broyage de déchets contenant des métaux :
19 11 01 déchets de fer ou d’acier
19 10 02 déchets de métaux non ferreux
19 12 Déchets provenant du traitement mécanique des déchets (par exemple : tri, broyage, compactage, granulation) non spécifiés ailleurs :
19 12 02 métaux ferreux
19 12 03 métaux non ferreux
20 Déchets municipaux (déchets ménagers et déchets assimilés provenant des commerces, des industries et des administrations) y compris les fractions collectées séparément :
20 01 40 métaux

(* : Déchets dangereux)

Codes déchets (annexe II)

Quelle solution pour les métaux ferreux et non ferreux ?

Prévention / Réduction

Les déchets d’emballages métalliques peuvent être évités lorsqu’une autre solution est envisageable par exemple la livraison en vrac ou les limiter en utilisant des emballages de plus grande contenance.
Il faut limiter les chutes de production par exemple en améliorant la découpe des métaux.
L’utilisation des chutes de production dans le procédé doit être envisagée de manière à ce qu’elles deviennent des produits et non plus des déchets.

Gestion dans l’entreprise

Il faut mettre en place des bennes facilement identifiables réservées aux déchets métalliques pour réaliser le tri.
Il faut protéger les bennes contre des dépôts de déchets indésirables.
Il faut prévoir des conteneurs de dimension adaptée à la taille des déchets et aux conditions d’enlèvement.
Il faut stocker les déchets métalliques souillés sur une zone imperméabilisée permettant de récupérer et de traiter les eaux de ruissellement avant rejet.
Il est possible d’optimiser le recyclage en limitant au maximum le mélange des différents métaux. En plus des intérêts économiques que présente la récupération des métaux, elle permet aussi des économies d’énergie et de matières premières.

Collecte

Les entreprises peuvent faire appel à un prestataire spécialisé pour qu’il collecte ces déchets métalliques.
Ou elles peuvent les confier à :

  • des récupérateurs (ou ferrailleurs) qui effectuent les prétraitements nécessaires à l’introduction des déchets dans les filières de valorisation matière. Ils doivent posséder une autorisation ;
  • des usines qui utilisent les métaux comme matières premières (fonderie, sidérurgie) si aucun prétraitement est nécessaire ;
  • des centres de transit qui regroupent les matériaux pour les revendre ensuite.

La collecte pour les particuliers et les petites entreprises peut se faire grâce à la collecte sélective mis en place par la collectivité notamment pour les déchets d’emballages métalliques ménagers, pour les autres déchets métalliques ils peuvent les déposer dans des recycleries ou déchèteries si elles acceptent ce type de déchets (tôles, matériaux métalliques issus de la démolition, vélo usagé…).

Valorisation

Métaux ferreux
Les fûts, les emballages métalliques et certaines ferrailles (poutrelles, tôles, citernes, réservoirs...) peuvent faire l’objet de réemploi ou de réutilisation.
Les ferrailles, quelle qu’en soit l’origine, peuvent subir plusieurs opérations de traitement : broyage, criblage, lavage, tri magnétique, compactage … pour ensuite être valorisées dans les usines sidérurgiques et les fonderies de fonte et d’acier.

Métaux non ferreux
La récupération des métaux non ferreux est très spécifique, elle fournit des déchets classés en catégories standardisées faisant l’objet de transactions commerciales liées à la teneur en métal et à ses impuretés. Lorsqu’ils sont en mélange avec d’autres déchets, ils sont récupérés par un système de courant de Foucault.
De nouvelles formes de récupération (techniques électrolytiques par exemple) se sont développées notamment pour les métaux contenus dans les boues, les déchets de raffinage et dans les alliages (titane, cobalt, chrome, vanadium, molybdène,...).
Les métaux non ferreux récupérés sont écoulés auprès des producteurs de métaux (raffineurs et affineurs) et des transformateurs (fondeurs et industries chimiques).

En Picardie
La région est dotée de plusieurs usines d’affinage d’aluminium et de deux usines d’affinage du plomb.

Métaux précieux
De nouvelles formes de récupération de métaux rares se développent, deux raisons à cela :

  • leur aspect toxique, même à de très faibles concentrations ;
  • la dépendance de la France vis à vis des producteurs étrangers.
    La récupération des métaux précieux couvre le quart des besoins français. Elle s’effectue dans l’électronique, l’orfèvrerie, la chimie et également auprès des activités et industries liées à l’industrie photographique. Il existe différentes techniques de récupération de ces métaux contenus dans les boues, les déchets de raffinage et les alliages tels que la précipitation, la cémentation, l’électrochimie, l’extraction liquide-liquide. Ces procédés relèvent du traitement des déchets spéciaux.

Des sociétés se sont ainsi spécialisées dans le rachat de vieux films et de bains de fixage pour en extraire de l’argent, d’autres dans la vente d’appareils permettant la récupération de l’argent dans les bains.
Certaines récupèrent les composants électroniques des ordinateurs et du matériel téléphonique déclassé. Après démontage, elles traitent les composants aurifères et les contacts argent-palladium.

Transport

Le transport des métaux se fait sous forme solide.
Le transporteur doit déclarer sont activité en préfecture si la quantité transportée dépasse 500 kg de déchets non dangereux par chargement.

Interdictions

Les métaux ne doivent être ni abandonnés, ni brûlés à l’air libre notamment les câbles électriques.

En savoir plus

Des organismes fédérateurs favorisent la valorisation ou l’élimination des emballages :

  • L’association RECYCLACIER EMBALLAGES a pour vocation d’aider les utilisateurs de fûts et d’emballages industriels légers en acier à répondre aux obligations réglementaires de valorisation des déchets, dans des conditions économiques optimales. A cette fin, elle suscite la mise en place d’un réseau à structure régionale et labellise des filières de valorisation matière. (Source : www.recyclacier.com).
  • La société TICKETS FUT prend en charge la collecte des fûts métalliques souillés de ses adhérents (petits et moyens détenteurs) ainsi que leur acheminement vers les unités de traitement.
  • Quant au Groupement d’intérêt économique INTERFUTS, il propose un contrat au dernier détenteur pour collecter ses fûts métalliques souillés (de 30 à 1100 litres) et assure leur valorisation.

Sites internet

Prestataires et acteurs : Déchets de métaux ferreux et non ferreux

Prestataires picards

Département : 02
ARM - 02310 NOGENT-L'ARTAUD
ARN - 02470 NEUILLY SAINT-FRONT
CFF RECYCLING-ESKA - 02800 BEAUTOR
CHAMPIC POIDS LOURDS - 02130 COULONGES COHAN
D. FER DEMOLITION FERRAILLAGE - 02000 URCEL
DE SEVERAC ENTREPRISE - 02760 HOLNON
DUCAMP - 02100 SAINT QUENTIN
DUVAL FRERES - 02600 VILLERS-COTTERETS
EMMAUS - 02200 Soissons
EMMAUS 02 - 02140 SAINT-GOBERT
EMMAUS BERRY AU BAC - 02190 BERRY AU BAC
FLAVIFER - 02120 FLAVIGNY-LE-GRAND-ET-BEAURAIN
HAUBOURDIN ETS - 02100 SAINT-QUENTIN
HAUBOURDIN ETS - 02100 St Quentin
HIRSON RECYCLAGE - 02500 HIRSON
JOUVE RECYCLAGE - 02300 CHAUNY
KEBLI ABDELALI - 02130 VILLERS SUR FERE
SARL ETABLISSEMENTS MULLER - 02140 VERVINS
SARL MAILLARD PERE ET FILS - 02880 CROUY
SARL VALOR BAT - 02700 Condren
SAS ETS HAUBOURDIN - 02100 SAINT-QUENTIN
SCHER ET ASSOCIES - 02370 VAILLY-SUR-AISNE
SIDEREM - 02700 TERGNIER

Département : 60
APSM - 60723 PONT SAINTE MAXENCE CEDEX
BRION Lucien SA - 60280 CLAIROIX
CHIMIREC VALRECOISE - 60130 SAINT JUST EN CHAUSSEE
CLAL MSX - 60540 MERU CEDEX
EMMAUS - 60000 BEAUVAIS
EMMAUS - 60600 CLERMONT ERCUERY
GOUEDARD FRERES SA - 60700 Saint Martin Longueau
HENON FRERES - 60160 MONTATAIRE
INDUSPA - 60850 SAINT GERMER DE FLY
LE PLOMB Français - 60190 ESTREES-SAINT-DENIS
LES ATELIERS DE LA BERGERETTE - 60000 BEAUVAIS
LORGE et CIE - 60180 NOGENT SUR OISE
MENARD JACKY - 60240 CHAUMONT-EN-VEXIN
NORD AFFINAGE - 60126 LONGUEIL-SAINTE-MARIE
PMI SARL - 60100 CREIL
RECYCLERIE / DECHETERIE CREVECOEUR-LE-GRAND - 60360 CREVECOEUR-LE-GRAND
RECYCLERIE DU PLATEAU PICARD - 60130 SAINT-JUST-EN-CHAUSSEE
REGEAL AFFIMET - 60204 Compiègne Cedex
S.E.V.P. DÉCHETS - 60170 PIMPREZ
SARL ENTREPRISE FLANDRIN - 60170 RIBECOURT-DRESLINCOURT
SAS BUTIN SEDIC - 60540 BORNEL

Département : 80
CFF RECYCLING STRAP - 80146 ABBEVILLE Cedex
EMMAUS - 80450 CAMON
ETS BOUBERT - 80340 FOUCAUCOURT-EN-SANTERRE
FRICOURT ENVIRONNEMENT RECYCLAGE (F.E.R) - 80300 FRICOURT
LA BROCANTE DU BRICOLEUR - 80890 CONDE-FOLIE
LES ASTELLES - 80016 AMIENS cedex 1
NORMAND GROUP GALLOO RECYCLAGE - 80046 AMIENS CEDEX 2
VAILLANT RECYCLAGE - 80230 ST-VALERY-SUR-SOMME
VANNIER MANUTENTION - 80190 MESNIL-SAINT-NICAISE
VIDAM - 80100 ABBEVILLE
VIDAM - 80100 ABBEVILLE
VIDAM - 80048 AMIENS CEDEX 1
VIDAM SAS - 80048 AMIENS CEDEX 1
VIDAM SAS - 80048 Amiens Cedex 1
VIDAM VTS - 80000 AMIENS

Prestataires dans les autres départements

Département : 59
Wagret - 59500 Douai

Département : 76
IKOS ENVIRONNEMENT - 76260 EU
PROMOTRAME - 76260 LONGROY

Département : 92
RMP DERICHEBOURG - 92230 GENNEVILLIERS

Département : 95
VIDAM - 95310 SAINT OUEN L\'AUMÔNE


Répertoriez votre entreprise

Prestataires et acteurs : Déchets de métaux précieux

Prestataires picards

Département : 02
SAS ETS HAUBOURDIN - 02100 SAINT-QUENTIN

Département : 60
CHIMIREC VALRECOISE - 60130 SAINT JUST EN CHAUSSEE
GEYSERS FRANCE REMONDIS FRANCE SAS - 60110 MERU
SARL Michel DECAMP-DUBOS - 60000 BEAUVAIS
SAS BUTIN SEDIC - 60540 BORNEL

Département : 80
SMITOP - 80640 THIEULLOY-L'ABBAYE

Prestataires dans les autres départements

Département : 14
COREPA VALME TECHNOLOGIE - 14700 FALAISE

Département : 31
SOCIETE NOUVELLE MARTINEAU - 31122 PORTET-SUR-GARONNE CEDEX

Département : 59
METANOR SA - 59000 LILLE

Département : 69
RHONE ALPES ARGENT - 69740 GENAS

Département : 75
ANCIENS ETABLISSEMENTS BERGER - 75012 PARIS
AURFINA - 75784 PARIS CEDEX 16
CHAMBRE SYNDICALE DES AFFINEURS EN METAUX PRECIEUX - 75003 PARIS
CONKSON CLAL AFINOR - 75003 PARIS
SIMP - 75003 PARIS

Département : 78
LOAT - 78630 ORGEVAL

Département : 88
EST ARGENT - 88470 SAINT-MICHEL-SUR-MEURTHE

Département : 92
CHIMIE CIRCUIT - 92000 NANTERRE

Département : 94
SOCIETE DES CENDRES - 94400 VITRY-SUR-SEINE


Répertoriez votre entreprise
Partenaires