Accueil > Valorisation et traitement > Fiches déchets > Déchets banals (déchets ménagers et assimilés) > Déchets textiles

Déchets textiles




Définition

Les déchets textiles proviennent de deux sources principales :

  • les déchets neufs, chutes de production, générés par l’industrie textile ;
  • les chiffons et textiles usagés provenant des ménages ou des entreprises.

Exemples de déchets textiles :
Vêtements usagés, tissus techniques en fin de vie, chutes de fabrication des filatures et usines de moulinage, tissage, tricotage ou ennoblissement, chutes de tissus, chiffons usagés, chutes de coupe, déchets textiles d’emballages, linge…

Quelques chiffres

Le marché textile constitue un gisement généré par les ménages de 700 000 tonnes (vêtements, linge de maison et chaussures) par an, soit 11 kg/hab/an. Aujourd’hui, seuls 106 000 tonnes sont collectées soit 1,7 kg/an/hab, ce qui représente 15 % du gisement. Et seulement 75 000 tonnes sont réemployées et valorisées.
La mise en place de la responsabilité élargie du producteur, qui impose une contribution financière en fonction de la taille de la pièce textile destinée à sa valorisation ou son traitement, devrait permettre dans les prochaines années de collecter un gisement plus important : à ce jour le potentiel de collecte est estimé entre 6 et 7 kg/an/hab.

Concernant les déchets neufs, ils sont plus largement récupérés et traités dans des filières spécifiques.

La répartition des déchets textiles collectés est la suivante :

  • 75 % de déchets neufs,
  • 20% de vieux chiffons,
  • 5% de textiles usagés.

(Sources : ADEME et ECO TLC)

En Picardie, 138 tonnes de textiles usagés issus des ménages ont été collectées en déchèterie en 2008. Les déchets de textiles/cuir issus de l’industrie ont été estimés à 882 tonnes.
(Source Inventaire des déchets ménagers et assimilés de 2008, ADEME)

Cadre réglementaire

Les déchets textiles souillés par des produits dangereux (huiles, solvants…) sont considérés comme des déchets dangereux et doivent suivre une filière d’élimination spécifique.
Les déchets textiles non souillés sont considérés comme déchets banals.

Les textiles usagés sont soumis à une responsabilité élargie du producteur depuis 2007 traduit à l’article L. 541-10-3 du code l’environnement, il oblige toutes les personnes physiques ou morales, qui mettent sur le marché national à titre professionnel des produits textiles d’habillement, des chaussures ou du linge de maison neufs destinés aux ménages, de contribuer ou de pourvoir au recyclage et au traitement des déchets issus de ces produits.
L’accomplissement de cette obligation est décrit aux articles R. 543-214 à R. 543-224 du code l’environnement.
La responsabilité élargie du producteur étendue aux produits textiles a été réellement mise en application le 17 mars 2009 avec l’agrément de l’éco organisme Eco-TLC.

Codes possibles de ces déchets selon l’annexe II de l’article R.541-8 du code de l’environnement

04 02 Déchets de l’industrie textile
04 02 09 matériaux composites (textile imprégné, élastomère, plastomère)
04 02 21 fibres textiles non ouvrées
04 02 22 fibres textiles ouvrées
15 01 09 emballages textiles
15 02 Absorbants, matériaux filtrants, chiffons d’essuyage et vêtements de protection :
15 02 02* absorbants, matériaux filtrants (y compris les filtres à huile non spécifiés ailleurs), chiffons d’essuyage et vêtements de protection contaminés par des substances dangereuses
15 02 03 absorbants, matériaux filtrants, chiffons d’essuyage et vêtements de protection autres que ceux visés à la rubrique 15 02 02
20 Déchets municipaux (déchets ménagers et déchets assimilés provenant des commerces, des industries et des administrations) y compris les fractions collectées séparément :
20 01 10 vêtements
20 01 11 textiles

(* : Déchets dangereux)

Codes déchets (annexe II)

Quelles solutions pour les déchets textiles ?

Prévention / Réduction

Afin de limiter la production de déchets et d’optimiser la valorisation, un certain nombre d’actions peuvent être menées au sein de l’entreprise :

  • louer des chiffons recyclables : des sociétés proposent une prestation de location et de nettoyage permettant de répondre aux exigences de recyclage des déchets ;
  • favoriser l’utilisation de matières à longue durée de vie, réutilisables plutôt que jetables (gants, vêtements…) ;
  • éviter de souiller les rebuts de fabrication : qui risquerait de les considérer comme des DIS dont l’élimination est plus coûteuse ;
  • optimiser la découpe et limiter au maximum les chutes de production.

Pour limiter leur production de déchets textiles, les ménages peuvent chercher des sources de réutilisation comme par exemple en les utilisant comme chiffons, ou en faisant un don à une association.

Gestion

Les déchets textiles souillés doivent être stockés séparément de ceux qui ne le sont pas.
Pour éviter les risques de propagation en cas d’incendie, le lieu de stockage doit être propre et bien rangé et il faut prévoir des extincteurs à proximité.
Selon le type de déchets textile, sa matière, les filières sont différentes. Selon la filière de recyclage envisagée les coûts de collecte et d’élimination et les recettes de valorisation varient. Le stockage séparé et le recyclage seront plus économiques que le stockage en mélange et l’élimination sans valorisation.

Collecte

Ces déchets sont récupérés :

  • par des professionnels collectant les déchets de fabrication provenant du textile et de l’habillement,
  • par des organisations caritatives, entreprises de réinsertion collectant les articles textiles usagés des particuliers,
  • par des points d’apport volontaires (conteneurs mis à la disposition de la population dans les lieux publics) ou en déchèteries,
  • par des spécialistes du déchet pour les déchets souillés.

Les chutes de fabrication font l’objet d’une récupération à travers un circuit de collecte professionnalisé.

Traitement

Réemploi
Le réemploi concerne environ 35% de la collecte des déchets textiles, avec les friperies, les vêtements d’occasion en bon état.

Valorisation matière
Après collecte et tri ces textiles sont utilisés pour :

  • l’essuyage industriel, favorisé par des tissus en coton classés par couleur et débarrassés des boutons, celui-ci représente 30% de la collecte.
  • l’effilochage (laines et tissus divers) qui permet d’obtenir des matériaux recyclables dans le neuf (fabrication de couverture, moquette…) ou utilisables en isolation thermique.
  • la filature à partir de fibres recyclées.
  • la fabrication de certaines sortes de papiers (papiers spéciaux fabriqués à partir de chiffons pur coton, lin et chanvre) et cartons (par exemple support en feutre pour toiture bitumée).

Les déchets textiles, qui ne peuvent pas être valorisés, sont incinérés en usines d’incinération ou mis en décharge.

En Picardie
Des entreprises collectent les textiles usagés en containers ou en porte à porte avec la participation d’associations caritatives et des collectivités. Ces textiles sont triés et recyclés en friperie, effilochage et chiffons d’essuyage.

Transport

Le transporteur doit déclarer sont activité en préfecture si la quantité transportée dépasse 500kg de déchets non dangereux par chargement.

Interdictions

Les déchets textiles ne doivent pas être brûlés, abandonnés ou enfouis.

Sites Internet

Prestataires et acteurs : Déchets textiles

Prestataires picards

Département : 02
DUCAMP - 02100 SAINT QUENTIN
EMMAUS - 02200 Soissons
EMMAUS 02 - 02140 SAINT-GOBERT
EMMAUS BERRY AU BAC - 02190 BERRY AU BAC
HAUBOURDIN ETS - 02100 SAINT-QUENTIN
HAUBOURDIN ETS - 02100 St Quentin
LE RELAIS NORD EST ILE DE FRANCE - 02200 SOISSONS
MAGUIN S.A.S. - 02800 CHARMES
TEXTIL'AISNE - 02102 SAINT-QUENTIN Cedex

Département : 60
DELPHI environnement - 60510 BONLIER
ECOTEXTILE - 60400 APPILLY
EMMAUS - 60000 BEAUVAIS
EMMAUS - 60600 CLERMONT ERCUERY
FRAMIMEX INDUSTRIES - 60400 APPILLY
LES ATELIERS DE LA BERGERETTE - 60000 BEAUVAIS
MEWA SARL - 60420 MAIGNELAY MONTIGNY
RECYCLERIE / DECHETERIE CREVECOEUR-LE-GRAND - 60360 CREVECOEUR-LE-GRAND
RECYCLERIE DU PLATEAU PICARD - 60130 SAINT-JUST-EN-CHAUSSEE
S.E.V.P. DÉCHETS - 60170 PIMPREZ
SAS BUTIN SEDIC - 60540 BORNEL
VBC 3000 - 60155 RAINVILLERS

Département : 80
ASSOCIATION L'ESCALE - 80300 ALBERT
ELIS PICARDIE - 80330 CAGNY
EMMAUS - 80450 CAMON
LA BROCANTE DU BRICOLEUR - 80890 CONDE-FOLIE
LE RELAIS 80 - 80830 L'ETOILE
LES ASTELLES - 80016 AMIENS cedex 1
SA - 80600 DOULLENS
STELLA EUROPE SA - 80830 L'ETOILE
VIDAM - 80100 ABBEVILLE
VIDAM - 80100 ABBEVILLE
VIDAM - 80048 AMIENS CEDEX 1
VIDAM SAS - 80048 AMIENS CEDEX 1
VIDAM SAS - 80048 Amiens Cedex 1
VIDAM VTS - 80000 AMIENS

Prestataires dans les autres départements

Département : 59
BOURSIER LOUIS - 59000 LILLE
ETABLISSEMENT NORO - 59253 LA GORGUE
LEJOUR et FILS - 59200 TOURCOING
Wagret - 59500 Douai

Département : 62
KFB INDUSTRIES - 62360 SAINT-LEONARD
MINOT RECYCLAGE TEXTILE - 62138 BILLY BERCLAU

Département : 69
BUISSON EFFILOCHAGE - 69470 COURS-LA-VILLE

Département : 75
SNRT - 75017 PARIS

Département : 76
IKOS ENVIRONNEMENT - 76260 EU

Département : 93
PRATEX - 93000 BOBIGNY

Département : 95
VIDAM - 95310 SAINT OUEN L\'AUMÔNE


Répertoriez votre entreprise
Partenaires